Impressum/Contact
Weiss - signature

Silvius Leopold Weiss
(1687-1750)

Deutsch English Francais

Histoire d'une page web
de Laurent Duroselle

Un ami me disait toujours : Si J.S.Bach n'est pas Dieu le père, il ne peut être que le cinquième évangéliste. Je ne sais pas si cette expression était de lui, mais en tout cas, elle est pleine de vérité. Comment mieux dépeindre le Maître.

Passionné donc par J.S.Bach et quelque peu guitariste à mes heures, j'ai vite découvert S.L.Weiss. Le style est si proche de son contemporain que l'esprit confond parfois les deux hommes. Il faut faire appel à ces connaissances des oeuvres de chacun pour les distinguer. Il est d'ailleurs troublant de constater que Bach est né en 1685 et Weiss en 1684 ou 1686 (voir Sa vie) et que tous deux sont décédés en 1750 !

Nous avons à notre disposition, une littérature particulièrement riche sur Bach ; les livres et les sites web ne manquent pas. Étrangement Weiss n'a fait l'objet que de rares travaux.

Il n'a écrit que pour luth me direz-vous (hormis quelques oeuvres de musique de chambre dont nous n'avons plus que la partie de luth). Toutefois, le regain d'intérêt pour la musique baroque aurait pu nous offrir quelques ouvrages sur ce musicien exceptionnel.

Il ne s'agit pourtant pas d'un obscur compositeur sortie tout droit d'un dictionnaire de musique (ceux ci n'en parlent d'ailleurs pas beaucoup) mais presque d'un "Bach du luth" si je puis me permettre l'expression.

barre_gosset.gif

J'ai donc cherché des personnes ayant un intérêt pour Weiss et acceptant de me fournir la documentation nécessaire à l'établissement d'un site.

Loin de moi la prétention d'être complet sur le sujet : il y a tant à découvrir ! Je cherche juste à centraliser les informations et à les mettre à disposition du plus grand nombre.

Les rares pages parlant de Weiss (voir Les Liens), ne sont même pas référencées sur les principaux moteurs de recherche. Il a donc fallu commencer par partir à la quête de manière aléatoire auprès des sociétés de musique en tout genre.

La découverte du travail de Timothy Crawford fut une délivrance tant je naviguais sans grand résultat. Un travail exemplaire et unique sur Weiss.

J'avais établis une liste d'e-mail et envoyais un appel. A ma grande surprise, Tim fut l'un des rares à me répondre, ce qui était pour moi inespéré tant son rôle sur le sujet est primordial (voir Histoire d'une redécouverte). La gentillesse de son mail me redonna du courage.

Je me mis au travail : recensement des informations, tri, synthèse et conception du site.

Depuis, le luthiste Michel Cardin m'autorisa à publier ses textes dont ceux sur le Manuscrit de Londres. Sa gentillesse et son aide n'ont d'égale que le travail considérable qu'il accomplit dans le cadre de son intégrale de ce Manuscrit.

barre_gosset.gif

Vous avez aujourd'hui les fruits d'une passion. J'espère beaucoup enrichir ce site et il est évident que cela ne peut se faire tout seul. la chaîne amicale créée pour sa conception et dont vous pouvez faire partie doit donc continuer à vivre afin de poursuivre ce travail sans prétention mais qui, je l'espère, vous a donné l'envie de découvrir ou redécouvrir Silvius Leopold Weiss.