Impressum/Contact
Weiss - signature

Silvius Leopold Weiss
(1687-1750)

Deutsch English Francais

Catalogue raisonné

Mise à jour: 01.11.2013 Download pdf
© 2000-2017, Peter Van Dessel
 

I. Introduction


HISTOIRE ET BIBLIOGRAPHIE ESSENTIELLE

- Ce catalogue est née du besoin de savoir si les nouveaux enregistrements des oeuvres de S.L.Weiss contenaient des morceaux déjà enregistrés ou non. J'ai décidé d'appeler cette démarche un “Catalogue raisonné”, car j'ai tenté de combiner une liste de travail et une vue d'ensemble de ce qui a été enregistré avec l'instrument pour lequel la musique a été écrite. [Pour l'instant au moins les transcriptions pour guitare ont été écartées] Mais je ne revendique pas l'exhaustivité et toute information supplémentaire sera la bienvenue. Ce qui vous est présenté est le résultat du travail d'un amoureux du luth et de Weiss en particulier et non celui d'un musicologue professionnel.

- Au début, il y avait un jeu de fiches à usage purement personnel créé à partir de ma reconnaissance auditive et de ma mémoire. Puis je suis tombé par hasard sur l'article de D.A. Smith à propos de Weiss publié en janvier 1980 dans Early Music. Il y avait en note de bas de page un renvoi à sa thèse et à la publication prévue des oeuvres complète pour luth de Weiss. Ces 2 travaux m'ont permis d'élaborer ce catalogue dans sa forme actuelle :

Sm = Douglas Alton Smith, The Late Sonatas of Silvius Leopold Weiss. Stanford University, Ph.D. 1977. Appendix II (pp. 123-270) est un “Index des incipits et concordances”, qui demeure la version la plus proche d'un vrai catalogue thématique de la production de Weiss. Smith a attribué un numéro individuel à chaque morceau, même lorsqu'il s'agit d'une pièce d'une "suite", qui a été retenu pour servir de référence [Cet outil indispensable est toujours disponible, je pense, auprès de University Microfilms à Ann Arbor, Michigan, USA; Ils on un site un site Web]

SW = Silvius Leopold Weiss. Sämtliche Werke für Laute in Tabulatur und Übertragung / Complete Works for Lute in Tablature and Transcription

Vols. I-IV: The London Manuscript, ed. D.A. Smith. Frankfurt, Peters, 1983-1990.

Vols. V-VIII: The Dresden Manuscript, ed. T. Crawford. Kassel, Baerenreiter, 2001- .

Vols. IX-X: The Remaining Sources, ed. T.Crawford [in preparation]

LE CONCEPT

- Le Catalogue raisonné à proprement parlé ce divise en 2 parties : une liste de travail avec les références des enregistrements et une liste des disques connus avec les références des oeuvres enregistrées.

- Dans le SW, le terme Sonata est emplyé constamment. Le terme Suite est réservé à l'assemblage de mouvements par les interprètes (ce qui est moins courrant aujourd'hui que dans les années 70 & 80). Le terme employé sur le disque lui-même, s'il est différent de S(u)onata, est indiqué entre côtes après la référence du disque.

- La liste de travail est, de plus, divisée en :

- Suites solo selon la numérotation du SW et Suites solo provisoirement numérotées (avec mes remerciements à Tim Crawford) : seules les suites enregistrées sont ici référencées.

- Hybrid suites

- Divers pièces solo selon la numérotation du SW [elles portent une asterisque (e.g. 1*): 1*-28* (Londres), 29*-33* (Dresde); il n'y a pas encore de numérotation ‘après Dresden’.

- Musique d'ensemble selon la numérotation du SW (Section IV): Sonatas 6, 9, 14, 53-54, 56, 59-60.

- Les enregistrements connus sont listés par ordre alphabétique d'interprtète avec une référence croisée à la liste de travail

ARRANGEMENT

- Numéro et tonalité des suites - (numérotation Dresden)

- Col.1 - Mouvements

- Les noms des mouvement ont été uniformisés ; les variantes orthographiques dans les sources - à par les simples abréviations - sont données entre parenthèses.

- Les mouvements non directement associés à une suite dans les sources ou dans le SW - par exemple un Prelude ajouté - sont mis en italique et ont un chiffre distinct. Les suites qui ont plus d'un de ces mouvements ‘étrangers’ sont listées à part dans la Section IIc (‘suites hybrides’).

- Col.2 - Sm

- Cette colonne donne le numéro des pièces selon l'index des incipit de Douglas Alton Smith (voir ci-dessus)

- Col.3 - Source(s)

- Donne l'origine des sources principales : L = Londres, D = Dresde, M = Moscou, V = Vienne, W = Varsovie, etc... (voir les commentaires de DA Smith ou les commentaires de l'éditeur dans SW pour plus de renseignements).

- Col.4 - SW

- Numéro de volume et de page du SW lorsque la musique se trouve notée sur une portée.

- Col.5 - Commentaires

- Enregistrements : les informations suivantes sont fournies ci-dessous :

- Les mouvements (ainsi que l'ordre dans lequel ils sont joués) : les enregistrements 'complets' des suites sont listés en premier dans l'ordre alphabétique de l'interprète ; puis viennent les enregistrements des mouvements séparés.

- Nom de l'interprète ; un (r) après le nom de l'interprète indique un disque de recital, c'est à dire un disque qui contient de la musique d'autres compositeurs que Weiss.

- (Mois et) année d'enregistrement ; la date de publication est donnée entre parenthèses si elle est différente de la date d'enregistrement ou si cette dernière n'est pas connue.

- Format (CD ou LP), nom du label, et la référence du disque. Lorsqu'il s'agit d'un coffret, le disque nous interessant, et pour les LPs la face (a ou b), est indiquée entre parenthèses après le numéro de catalogue. Si les deux formats existent, la référence au CD est privilégiée ; les details concernant le LP se trouve dans la note de bas de page dans la Section VI.

Les enregistrements que je n'ai pas encore entendu sont indiqués avec un astérisque (*).

[La référence des disques peut varier d'un pays à l'autre et j'indique seulement ceux que je connais.]

REMERCIEMENTS

- à ma femme Lieve, pour sa patience,

- à Laurent Duroselle, pour l'hospitalité de son site consacré à Weiss et pour m'avoir permis de prendre connaissance de disque que je n'avais pas écouté,

- à Markus Lutz, webmaster de Weiss site

- à Tim Crawford, pour la confirmation de certains détails, pour les informations concernant l'avancement du SW ainsi que pour m'avoir permis de 'jeter' un oeil aux numéros provisoires des suites de l' ‘après-Dresde’,

- à Michel Cardin, pour ses encouregements, ses conseils et son amitié,

- à Lutz Kirchhof pour m'avoir envoyé une copie de son tout premier disque (LP) (Sonata 40) ;

- à Jan Grüter, István Kónya, Mariusz Myszkiewicz, Jay Klales & Orum Stringer, Clive Titmuss, Jerzy Zak pour avoir gentiment fourni un exemplaire de leur CDs respectifs,

- à Sandro Wilhelm de Musikvertrieb AG à Zurich, pour m'avoir envoyé une copie du CD Weiss de William Waters,

- à Andrei Rossius pour m'avoir envoyé copies de les enregistrements de Alexander Suetin,

- à Stephen Stubbs, pour les informations détaillées sur son CD désormais malheureusement indisponible,

- à Waldemar Piotrowski, pour m'avoir envoyé une copie du Dux-CD de Jakob Lindberg,

- à Mauricio Buraglia, et John Buckman de Magnatune;

- à Peter Király, Markus Lutz, Edward Martin, Toyohiko Satoh, Thomas Schall, Richard Stone, Roman Turovsky pour les informations sur des enregistrements,

-à Rainer Schmidt, pour m'avoir aidé à prendre des contacts,

- à Vivien Taylor (Head, W.D.Jordan Special Collections & Music Library of Queen's University, Kingston (Ontario), Canada), pour m'avoir fournis un enregistrement sur cassette des pièces de Weiss enregistrées par Ernie Hills et Aaron Skitri, enregistrements qui sont malheureusement indisponibles.

LACUNES CONNUES : PIÈCES RESTANTES A IDENTIFIER

- Intavolatura GLCD 4001 (1986) ['Intavolatura de liuto, tiorba e di chitarrone']: qui contiendrait un prelude & fuga (7*?) en ré, interprétés par Olav Strandberg.

- Je essaye les trouver le deuxième enregistrement de Miguel Angel Aldunce González, un luthenist de Chile, qui habite en Barcelona.