Impressum/Contact
Weiss - signature

Silvius Leopold Weiss
(1687-1750)

Deutsch English Francais

S.L.Weiss - Vie
Histoire d'une redécouverte

Le luthiste Hans Neemann (1898-1943) a donné l'impulsion décisive pour le regain d'intérêt que nous portons à SL Weiss. Il succédait à Hans Volkmann et Karl Prusik dont les timides travaux, respectivement 1906/1907 et 1923, avaient attiré l'attention de leurs contemporains.

Neumann, de part ses recherches, ses publications et ses concerts, réhabilita ce compositeur de luth aujourd'hui considéré comme le plus grand de son époque.

La publication qu'il fit en 1939 de six suites et de quelques pièces isolées dans le cadre prestigieux de la monumentale série Das Erbe Deutscher Musik attira l'attention.

Malheureusement la seconde guerre mondiale puis la reconstruction des protagonistes de celle-ci stoppa tous travaux de ce type.

En 1976, le milanais R.Chiesa fit publier un important volume en notation moderne regroupant 28 suites et 41 pièces diverses, le tout issu des manuscrits préservés au British Museum, aujourd'hui British Library (S.L.Weiss : Intavolatura di liuto, Suvini Zerboni, éditeur).
La même année le luthiste japonais R.Manabe publia 49 pièces extraites de diverses suites contenues dans les manuscrits de Moscou.

En 1979, un compatriote de Weiss, Wolfgang Reich, fit publier en fac-similé l'essentiel des manuscrits de la Landesbibliothek de Saxe à Dresde.

Enfin en 1980, la maison d'édition allemande Peters publia le premier volume d'une intégrale des oeuvres de Weiss. Ce projet, entamé sous la direction du musicologue américain Douglas Alton Smith, professeur d'histoire de la musique pour luth au conservatoire de San Francisco, devrait aboutir à dix volumes comprenant cinq de fac-similés, cinq de transcriptions modernes ainsi que des commentaires et notes diverses.

Ce projet se poursuit depuis 1989 sous la direction de l'éminent musicologue du King's College (UK), Timothy Crawford (voir Les Liens).